Maintien et droits des travailleuses du secteur de la construction

Intervenir pour contrer le harcèlement, les violences discriminatoires et systémiques

Projet réalisé par Action travail des femmes et financé par Femmes et Égalité des genres Canada (FEGC) (2017-2020)

« Le travail que vous faites en ce moment, c’est gros, mais il va y en avoir à faire encore longtemps! C’est comme le petit engrenage, dans le gros engrenage… Je pensais que c’était super banal ce que j’avais vécu, mais non, ce ne l’est pas! » (Pascale)

« Tu redeviens pionnière de nouveau sur chaque chantier… Les femmes, c’est pas nouveau dans la construction! Ça fait depuis les années 1970 que tranquillement il y en a. Mais, c’est comme si les femmes devaient toujours se réinventer et devenir des pionnières, des championnes qui n’ont pas le droit à l’erreur. » (Victoria)

« Pour moi, être heureuse, c’est d’être dehors sur un chantier à travailler fort. C’est ça ma vie, c’est ça que j’aime! J’ai banalisé ce que j’ai vécu parce que je trouvais qu’il fallait juste que je sois forte! J’ai choisi cette job-là parce que j’aimais ça, mais je n’ai pas choisi de me faire traiter comme ça. » (Pascale)

« Mais là tu veux garder ta job, tu veux au moins ramasser ton chômage, tu sais que tu es la première sortie. Tu es la dernière rentrée et tu es la première sortie fait que… tu te dis, je vais endurer les difficultés et le harcèlement, le temps que mon chômage soit cumulé. » (Catherine)

« Le manque d’heures de travail parce que tu ne peux pas finir tes heures à cause de la discrimination systémique dans l’embauche et le maintien en emploi : tout ça fait en sorte que beaucoup de femmes quittent le métier. » (Victoria)

« Il y a eu un slack et il a fallu que j’aille souper avec un gars pour avoir cette job-là. Aujourd’hui je me dis que ça n’a pas de sens, je ne le referais jamais. Tu es première année, tu sors de l’école et tu arrives dans le domaine et tu ne sais pas où te garrocher. Tu le sentais qu’il voulait s’essayer… Je voulais juste partir et je ne voulais pas foutre le trouble parce que mon oncle travaillait pour ce gars-là. C’était encore plus de pression que ça me donnait, il avait du pouvoir de son côté. » (Chloé)

Présentation

La problématique de la participation et de l’inclusion des femmes dans l’industrie de la construction dépasse largement les enjeux d’intégration de nouvelles travailleuses. Les expériences d’accompagnement d’ATF auprès des travailleuses de la construction révèlent l’ampleur du harcèlement et de la discrimination, ainsi que leurs impacts sur les parcours des travailleuses.

Les différentes recherches réalisées sur la situation des travailleuses de la construction démontrent que la discrimination et le harcèlement vécus constituent les principaux motifs d’abandon de l’industrie par les femmes.

Le taux de départ endémique des travailleuses — 55 % des femmes quittent l’industrie dans les 5 premières années alors que ce taux est de 35 % chez les hommes (CCQ, 2018) — soulève d’importantes questions quant aux mécanismes de discrimination systémique à l’œuvre.

Objectifs
du projet

Ce projet tente de comprendre et de contrer les obstacles systémiques rencontrés par les travailleuses de métiers et d’occupations pour favoriser leur maintien et leur épanouissement dans les professions qu’elles ont choisies.

  1. Déterminer les obstacles systémiques rencontrés par les travailleuses et les impacts sur leurs parcours et leurs possibilités de maintien, dont les impacts sur leurs droits et leurs possibilités de recours en cas de discrimination et de harcèlement sexuel et sexiste.
  2. Proposer des mesures concrètes et structurantes pour contrer les obstacles systémiques qui sont adaptées aux réalités spécifiques des femmes et au contexte particulier de l’industrie.
  3. Outiller et sensibiliser les différents acteurs concernés pour favoriser le maintien des travailleuses.

Réalisations

Les réalisations du projet sont le fruit d’une étroite collaboration entre les différents partenaires qui ont partagé leurs connaissances, leurs expériences et leurs expertises. Les outils créés tentent de contrer les obstacles systémiques qui entravent les possibilités de maintien des femmes par des mesures directes et structurantes adaptées aux vécus des femmes et à la réalité de l’industrie.

Au cœur de ce projet se trouvent les vécus et les expériences de travailleuses de l’industrie de la construction. Les récits recueillis témoignent des difficultés rencontrées par les travailleuses, mais attestent aussi de leur volonté à exercer le métier qu’elles ont mûrement choisi et de leur persévérance face aux obstacles rencontrés.

1

ANNÉE 1

Recherche

Recherche qui définit et catégorise les obstacles et les violences que sont susceptibles de rencontrer les travailleuses, parce qu’elles sont des femmes, et de comprendre les effets de ces obstacles sur leurs parcours et leurs possibilités de maintien. L’analyse, basée sur une enquête auprès de travailleuses de la construction, est présentée sous la forme d’une typologie.

Consulter le document

2

ANNÉE 2

Processus d’intervention en matière de harcèlement

Processus d’intervention collaboratif élaboré avec l’aide des syndicats de la construction et d’organismes spécialisés pour intervenir auprès des victimes et leur offrir un accompagnement adapté.

Consulter le document

Cahier des recommandations

Recommandations s’adressant à divers acteurs et instances concernés à la suite d’une analyse des cadres légaux en matière de harcèlement sexuel.

Consulter le document

3

ANNÉE 3

Guide d’intervention en matière de harcèlement pour les représentants syndicaux

Guide visant à outiller les intervenants syndicaux en matière de harcèlement et de violences à caractère sexuel et sexiste. Le guide contient des informations relatives aux droits, aux protections et aux recours en matière de harcèlement sexuel et discriminatoire. Il propose aussi un processus étape par étape pour l’intervention et l’accompagnement.

La diffusion du guide auprès des représentants syndicaux est accompagnée d’une formation (2 h).

Consulter le document

Dépliant d’informations pour les travailleuses et les travailleurs

Document informatif en matière de harcèlement et de violences à caractère sexuel et sexiste destiné aux travailleuses et aux travailleurs de l’industrie. Le dépliant comprend des informations sur les droits, les recours, ainsi que les ressources d’aide et de soutien.

Consulter le document

Brochure pour les associations patronales

Document informatif qui présente les principaux constats du projet et des recommandations.

Consulter le document

Tournée de sensibilisation auprès d’acteurs gouvernementaux et institutionnels

Tournée de rencontres ayant pour but de présenter les travaux, les constats et les réalisations du projet, et de sensibiliser les diverses instances aux enjeux du maintien des travailleuses.

  • Commission de la construction du Québec (CCQ)
  • Association de la construction du Québec (ACQ)
  • Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ)
  • Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ)
  • Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ)
  • Commission des normes, de l’équité et de la santé et sécurité du travail (CNESST)
  • Tribunal administratif du travail (TAT)
  • Ministère de la Justice
  • Ministre responsable de la Condition féminine
  • Secrétariat à la Condition féminine (SCF)
  • Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES)
  • Comité interministériel pour la mixité en emploi
  • Comité d’experts sur l’accompagnement des personnes victimes d’agressions sexuelles et de violence conjugale

Partenaires principaux

Pour en savoir plus

Consultez le site Internet d’Action travail des femmes

7001, rue Hutchison
Montréal (Québec)
H3N 1Y9

Téléphone : 514.768.7233
Courriel : optionnontrad@atfquebec.ca

Ce projet a été réalisé grâce au soutien financier de

© Action travail des femmes, 2017-2020